CapDigital 2024

Alexandre Zapolsky, fondateur de LINAGORA, partage sa vision et son engagement envers une intelligence artificielle (IA) réellement Open Source. Lors de la récente table ronde organisée par Cap Digital, il a détaillé ce que signifie pour lui une IA générative ouverte.

 

L'essence de l'IA Open Source

Pour Alexandre Zapolsky et son équipe, une IA véritablement Open Source doit remplir plusieurs critères essentiels : absence de restriction d'usage, transparence totale des méthodes d'entraînement, et disponibilité des datasets utilisés. Ces critères assurent une utilisation libre et éthique de l'IA, loin de l'Open Source washing souvent pratiqué aujourd'hui.

" Pour nous, une IA réellement Open Source, c'est une IA qui n'a aucune restriction d'usage. "

 

Le programme France 2030 et l'IA

Grâce à l'appel à projet de France 2030, LINAGORA a pu développer son IA fondation, Lucie, à travers la communauté OpenLLM-France. Cette initiative réunit plus de 850 chercheurs et ingénieurs partageant l'ambition de créer une IA générative réellement Open Source. Ce soutien public, notamment l'accès au supercalculateur Jean ZAY, est crucial pour mener à bien ce projet.

"Grâce à cet appel à projet sur les IA génératives, nous avons pu développer notre programme qui consiste à faire une IA fondation qu'on appelle Lucie."

 

Le défi des modèles économiques

Il est essentiel de comprendre que l'Open Source et les modèles propriétaires ne sont pas opposés. Selon Alexandre Zapolsky, l'IA Open Source peut parfaitement répondre aux besoins des entreprises et des organisations tout en favorisant une diversité d'acteurs numériques. Il croit fermement que pour garantir une souveraineté numérique européenne, il est crucial de promouvoir et de soutenir des modèles Open Source.

"L'IA open source peut répondre à l'ensemble des défis et des besoins de l'ensemble des entreprises et des organisations."

 

La vision de long terme

Le combat pour une IA Open Source va au-delà des simples considérations technologiques ou économiques. Alexandre Zapolsky croit en la création d'un écosystème numérique diversifié, où de nombreuses petites et moyennes entreprises coexistent aux côtés de quelques grandes entreprises. Cette biodiversité numérique est cruciale pour le développement durable de notre société.

"Il est important d'avoir une diversité d'acteurs dans le domaine de l'IA, tout comme il y a une biodiversité dans la nature."

 

Conclusion

Alexandre Zapolsky réaffirme son engagement envers une IA Open Source. Chez LINAGORA, nous sommes convaincus que cette approche est non seulement possible, mais nécessaire pour garantir une véritable souveraineté numérique. Nous continueront à travailler avec passion et détermination pour réaliser cette vision, car nous croyons en un futur où l'IA est accessible à tous, dans un esprit de transparence et de liberté.

"Nous croyons fermement que pour faire de l’IA souveraine, il faut avoir une IA réellement Open Source."


 

Image
Image

 

Comment puis-je vous aider ?

CAPTCHA
5 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.